mardi 4 août 2020

Sous le soleil du Tour


" La fibre physique sèche de Coppi était celle de Quichotte ; son ombre nulle descendait sur le corps de Bartali, déçu de faire Sancho. Le chevalier tragique perdit des morceaux d'armure ; Fausto mourut d'un moustique africain passé sous le heaume. "




" A Luchon, j'étais gai comme un pinson : le ciel pur, les montagnes, massives et proches, la ville superbe. " Luchon, la reine des Pyrénées " disait l'affiche punaisée à l'accueil. Quand je demandais à la patronne pour quelles raisons Luchon jouissait d'une si noble réputation, elle me parla des eaux thermales, des Romains, de la majesté de la montagne, de la beauté de la ville, et de la qualité de ses visiteurs, des princes - Louis Napoléon Bonaparte -, des rois - Alphonse XIII d'Espagne -, des écrivains, des poètes - Gustave Flaubert, José-Maria de Heredia, Lamartine, Octave Mirbeau. Je lui demandai alors si Victor Hugo avait séjourné ici. Elle l'ignorait et, comme elle de demandait si j'aimais Victor Hugo, je lui récitai un quatrain de mon poète préféré. Elle fit un rond avec la bouche, la patronne. La veille, elle m'avait vu franchir le seuil de son hôtel couvert de sueur, de poussière, les mollets maculés d'embrocation, une roue à la main et, maintenant, elle me regardait comme si mes tempes étaient ceintes d'une couronne de laurier. "


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire