dimanche 30 juin 2013

Voir et l'Ecrire



" Sur le chemin montagneux
une violette me fascine
sans raison "

" Quelque papillons
leurs ombres voltigent
sur les champs "

" Parmi les feuilles
des cerisiers en fleur
un nid de cigogne. "



" Dormir ivre
sur les graviers
fleuris d'oeillets "

" Je me remémore
beaucoup de souvenirs -
Fleurs de cerisiers "

Basho ( 1644-1694 ) si loin, si proche. Le haïkaï s'écrit comme l'on aime.

à suivre

Philipe Chauché








2 commentaires:


  1. Superbe !

    Je goûte particulièrement le premier, sans raison.

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour lui cher Cédric.

    Bien à vous

    Philippe Chauché

    RépondreSupprimer

Laissez un commentaire