jeudi 16 septembre 2010

Vue Imprenable sur le Temps (2)


Harmenszoon van Rijn Rembrandt 1606-1669

Son visage s'offrait comme une grenade.

" L'accomplissement de chaque petit pas comptait pour un bond immense. " (1)

Vue imprenable sur son corps, une autre façon d'approcher le mouvement du Temps.

" Règle n°1 dans la vie, que l'on apprend souvent trop tard : ne faire que ce qui plaisir. Règle n°2 : savoir ce qu'il fait plaisir.

La plus belle épitaphe : " Il a eu du plaisir. " Il ne faut pas le dire. Donnons-nous l'air d'adorer la souffrance, déesse des niais qui font, ou plutôt croient faire les réputations. " (2)

Il a compris bien tard, qu'elle confondait la vie avec le cinéma. Elle ne se livrait à l'amour qu'à la condition extrême qu'il soit encadré du clap " moteur " et " coupez ".

Elle le détesta, car il avait une vue imprenable sur la vérité.

" ...le soir
Lire au bord du grand bassin des Tuileries.
Les soleils qui se couchent lassement au bord de la mer.
Mestre vu du canal de la Giudecca.
La baie de San Francisco depuis Alamo Square.
Traverser la place de la Concorde, en voiture.
Se changer pour sortir.
Conduire, le coude à la portière, sur une route du bord de mer.
Les plages à sept heures.
Les vols qui arrivent les derniers dans les aéroports. " (3)

Elle savait qu'elle le quitterait, car il tenait mal son rôle.

C'est la peur de la joie qui la faisait trembler.

Vue imprenable sur sa ville, pour le reste : silence.

" Quand on se met à avoir honte, l'amour est mort. " (4)

Dans les éclats du Temps, elle se révélait, ce qui n'était pas désagréable.

à suivre

Philippe Chauché



(1) Le rêve passe / 531 / Emmanuel Moses / L'Infini / Gallimard
(2) Enclyclopédie capricieuse du tout et du rien / Liste punissable du plaisir / Charles Dantzig / Le Livre de Poche
(3) Enclyclopédie capricieuse du tout et du rien / Liste de choses douces / Charles Dantzig / Le Livre de Poche
(4) Enclyclopédie capricieuse du tout et du rien / liste des avantages et des désavantages de l'amour / Charles Dantzig / Le Livre de Poche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire