jeudi 2 septembre 2010

Presque Tout et son Contraire (8)

" Le mot " ineffable" semble avoir été ravi par un Don Juan. " (1)



Lorsqu'elle s'offrait à ses étreintes, il retenait son souffle pour ne pas qu'elle s'envole.



" Il y a des nuits où nous nous rendons compte que la lune a été guillotinée. " (1)



Son seul parti, celui de son ventre et de ses seins.



" L'ennui est un baiser donné à la mort. " (1)



Il avait l'art de transformer ses baisers en romans, pour s'en débarrasser elle l'offrit à un bouquiniste.



" Seule la cendre est capable de garder un secret. " (1)



La nuit ses yeux se transformaient en chatière.



" Les fleurs meurent en odeur de sainteté. " (1)

Ma bibiothèque : une déroute et quelques échappées belles.


à suivre


Philippe Chauché



(1) Greguerias / Ramon Gomez de la Serna / traduct. Jean-François Carcelen et Georges Tyras / Cent Pages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire