dimanche 12 juin 2011

Éphémères Admirations (10)



" Il n'y a pas de voie qui nous éloigne plus du bonheur que la vie en grand, la vie des noces et festins, celle que les Anglais appellent la bright life, car, en cherchant à transformer notre misérable existence en une succession de joies, de plaisirs et de jouissances, l'on ne peut manquer de trouver le désenchantement, sans compter les mensonges réciproques que l'on se débite dans ce monde et qui en sont l'accompagnement obligé. " (1)



Seule juste et belle manière d'échapper, note t-il, à la bright life, la méditation sensuelle. S'accorder à la langue, comme les musiciens d'orchestre s'accordent au premier violon, se mettre au diapason d'un corps, c'est à dire de la phrase, et une phrase se partage à quatre ou cinq, au delà, c'est le tintamarre, tant apprécié en ces temps par les humanoïdes qui affichent leurs tatouages comme des esclaves civilisés.

à suivre

Philippe Chauché

(1) Arthur Schopenhaouer / Insultes / Éditions du Rocher / 1988

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire