samedi 25 juin 2011

Éphémères Admirations (20)


Edouard Manet 1832-1883

" L'époque de Manet est contre l'art, à quelques exceptions près. Elle annonce le début de l'époque dite moderne, à savoir une dévastation qui ne fait que s'accentuer de nos jours. Manet est absolument à contre-courant de cette tendance, comme Mallarmé, oui bien sûr... La concision. La concision. Efforcez-vous toujours d'évoluer vers la concision. Pas de pensum ! Le travail ne doit pas se voir. La concision : " L'art est un cercle, on est dedans ou dehors, au hasard de la naissance ", dit-il. " (1)

Concision totale, note-t-il, dans ses lettres et ses gestes, ainsi ils donnent la couleur et la musique, en permanence avoir Bach à la bouche et à la main.




" Parfois, après une rupture amoureuse, il m'est arrivé de passer des journées dans Rome à aller d'une église à l'autre, rien que des églises : de Sant'Eligio degli Orefici à l'église Santa Maria in Monserrato, de l'église San Girolamo della Carita à l'église du Spirito Santo dei Napoletani. J'y vais pour entrer dans l'immense garage du silence, dans ce bassin de lumière figée, avec de lointains bruits de citerne. Éloignement lent du raffut contemporain. Dans la réclusion de l'ombre, dans la piété, je vois la femme aimée qui s'installe dans un fauteuil profond et qui allonge ses jambes, étire ses membres, approche son pied droit de son pied gauche, et ôte ses sous-vêtements dans des mouvements fluides ; approche lente vers la cérémonie des plaisirs, ensauvagement au fond de la prunelle ; gestes attisés et ralentis, confondus ou séparés. Dans le chemin de croix les femmes essuient le visage du Christ. C'est vrai, les femmes ne cessent pas de toute leur vie d'essuyer les hommes, de leur faire pleurer des larmes et de recueillir la semence sous leur jupe et parfois, dessous. " (2)


" Je ne réponds pas des lettres d'amour qui me sont adressées ! ", c'est ce qu'elle aimait à dire aux hommes qui avaient la chance, et c'est ce qu'ils croyaient, d'accéder à son domaine et parfois à sa chambre, même si ses charmants caprices ne dédaignaient point la moquette grise du salon, les méridiennes de son bureau, ou les larges fauteuils de cuir noir de sa bibliothèque. Lorsqu'elle en entraînait un dans sa vaste chambre qui s'ouvrait sur une large terrasse dominant le jardin de Laure, l'aïeule du Marquis, elle le soumettait à la soumettre, et ce qui se jouait alors était du plus bel effet. Si j'attache quelque prix à ces combinaisons joyeuses, aimait-elle à dire à ses amoureux d'un soir, c'est par plaisir, uniquement par plaisir, le plaisir à un prix, cher ami, et je vois que vous ne manquez pas de liquidités, ne nous pressons pas, nous avons la nuit pour nous, amusez-moi à lire quelques pages de l'un des livres qui sont à vos pieds si vous voulez m'avoir aux vôtres jusqu'au matin.


à suivre

Philippe Chauché

(1) Renaissance de Manet / Philippe Sollers - Stéphane Guégan / L'Infini 115 / Été 2011 / Gallimard
(2) Rome / Jacques-Pierre Amette / L'Infini 115 / Été 2011 / Gallimard

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Laissez un commentaire